Image default
Hotellerie Restauration

Convention collective pour les hôtel-restaurants : quelles garanties ?

Quelles garanties avec la convention collective pour les hôtels-Restaurants-Cafés ?

Texte fixant les règles applicables à tous les salariés du secteur des Hôtels-Cafés-Restaurants, la convention collective apporte de nombreuses garanties à tous les salariés de ce secteur.

Les différentes garanties apportées par la convention collective Hôtels-Cafés-Restaurants en France métropolitaine

La convention collective signée conjointement entre les organisations patronales et les organisations de salariés de ce secteur professionnel établit des garanties de natures diverses. Celles-ci portent principalement sur les conditions de rupture du contrat de l’employé, sur les heures supplémentaires et les jours fériés dans ce secteur d’activité.

La convention collective Hôtellerie – HCR garantit à tous les salariés de ce secteur que les heures supplémentaires effectuées par ces derniers leur donnent droit soit à un repos compensateur, soit à une majoration de salaire. Il faut rappeler ici que le nombre d’heures de travail légal par semaine est fixé à 35 heures.

La convention collective nationale des HCR définit le pourcentage de majoration en fonction du nombre d’heures supplémentaires. Cette répartition est faite ainsi :
  • La majoration est de 10% lorsque les heures supplémentaires sont réalisées entre 1607 et 1790 heures au courant de l’année ;
  • La majoration est de 20% lorsque ces heures supplémentaires sont réalisées entre 1791 et 1928 heures ;
  • 25% de majoration pour des heures supplémentaires entre 1929 et 1973 heures ;
  • 50% de majoration de salaire lorsque les heures supplémentaires sont réalisées à partir de 1974 heures.

La convention collective des hôtels-cafés-restaurants garantit par ailleurs aux organisations de salariés de ce secteur d’activité le droit à 10 jours fériés par an, en dehors de la journée du 1er Mai. 6 de ces 10 jours fériés sont chômés et payés. Si jamais il travaille, ces jours sont payés ou alors compensés en repos compensateur selon le choix du salarié.

Pour ce qui est de la rupture du contrat de travail, cette convention collective prescrit un préavis pour les salariés, que ce soit pour une démission ou encore un licenciement. La durée du préavis ici sera fonction de l’ancienneté de l’employé. Pour en savoir plus sur les conventions collectives vous pouvez également consulter les informations officielles sur http://www.journal-officiel.gouv.fr/faq/conventions-collectives.html

Related posts

Service garde enfants contre hébergement: pour se loger à moindre coût à Paris

Angelique

Que manger pendant vos vacances en France ?

Journal

Organiser un week-end agréable à Guenrouet

Odile