Image default
Actualités du Voyage

Les plages du débarquement en Normandie : les incontournables

La matinée du 6 juin 1944 est résolument entrée dans l’histoire. Les plages du Cotentin et du Calvados ont servi au débarquement des troupes alliées. Élaborée pendant de nombreux mois, cette opération militaire a ravivé les affrontements. La France à cette époque se trouvait sous le joug des Allemands. Aujourd’hui, plusieurs hauts lieux de mémoire attestent de l’importance des différentes opérations militaires du Débarquement.

Le débarquement en Normandie est une page importante de l’histoire de France. Il a eu lieu sur 5 plages dont 3 sont devenues célèbres, à savoir Utah Beach, Pointe du Hoc et la plus connue Omaha Beach.

Voici quelques-unes des plages qui ont marqué ce débarquement.

Omaha Beach

Cette plage était vue par les forces allemandes comme un danger pour leur formation militaire. Par sa longueur de 8 km, Omaha Beach constituait un terrain favorable au débarquement. Je suis tombé sur cet article qui parle des plages du débarquement de Normandie. N’hésitez pas à le consulter si vous voulez en savoir plus ! Les Allemands ont alors mis en place différentes installations visant à empêcher le débarquement de troupes ennemies.

Sword Beach

Avec à leur tête le commando Kieffer, le bataillon français a pu fouler la plage de Sword Beach. Cette dernière est d’ailleurs la seule ayant enregistré une telle prouesse. Localisée du côté EST de la région du débarquement, Sword Beach a accueilli 300 000 militaires britanniques au matin du 6 juin 1944. Ce contingent a, à lui seul, réussi à détruire une bonne partie des chars de l’ennemi. Le bilan a été soldé par de nombreuses pertes en vies humaines.

Gold Beach et Juno Beach

Sur cette plage, l’opération militaire s’est passée sans encombre. Cependant, l’état de la marée n’a pas favorisé un débarquement plus rapide des soldats britanniques. Sur un effectif de près de 25 000 hommes, plus de 400 d’entre eux ont péri ce jour là. Cela n’a pourtant pas affecté la détermination des troupes à se frayer un passage dans les terres.

La plage de Juno Beach, quant à elle, n’a pas enregistré de nombreux dégâts pendant l’opération militaire. Malgré les frappes aériennes, l’armée allemande a pu planifier sa riposte. Elle fut très violente au débarquement des infanteries canadiennes et britanniques. De nombreux soldats canadiens perdirent la vie ce jour-là sur la plage.

Utah Beach

Située beaucoup plus à l’OUEST, Utah Beach est une autre plage incontournable du débarquement de Normandie. Le but de la prise de cette étendue de 5 km de long était la domination du port de Cherbourg. Le matin du débarquement, les différents obstacles présents ont pu être débarrassés par les hommes du génie. Les forces armées allemandes ont riposté de toutes leurs forces. Cela n’a pourtant pas empêché les troupes débarquées de se frayer un chemin sur la terre ferme.

Avec pour nom de code Neptune, le débarquement en Normandie constitue une étape clé de la Libération française. Elle a précédé la bataille de Normandie. Malgré le succès de cette opération militaire, elle n’en demeure pas moins un sacrifice de nombreux soldats alliés. Cela a néanmoins facilité l’affranchissement de plusieurs villages, avec la participation des populations civiles.

Related posts

Voyager en Nouvelle-Zélande : 3 sites naturels fascinants à découvrir

Clarisse

Que faut-il visiter en Martinique ?

Odile

Voyage au Chili, quelques conseils pour préparer son séjour

Clarisse